Blacksheep_logo

Ce site web utilise des cookies, pour en savoir plus cliquez ici !

Crédit photo : Damien Rosso

Retour de la série 5 questions vanlife à nos athlètes, aujourd’hui on a interrogé François D’Haene !

Il y a 5 ans, Blacksheep était une petite entreprise, et François D’Haene déjà un grand traileur. Né dans le Nord mais ayant grandi dans les Alpes, la montagne a toujours été son terrain de jeu favori, et après être passé par l’athlétisme et le cross country, c’est vers le trail qu’il s’est finalement tourné. Cette discipline lui permet d’allier à la fois sa soif d’aventure et de liberté, son amour des grands espaces et de la montagne, ainsi qu’un panel d’autres valeurs comme le partage ou le dépassement de soi.

Ultra-traileur professionnel, vigneron et père de famille, son quotidien s’articule autour des entraînements, du domaine et de sa famille. Le van est pour lui un allié qui permet d’équilibrer tous ces aspects de son quotidien, tout en étant au plus près de cette nature qui l’inspire. Découvrez les 5 questions autour de la vanlife qu’on a posé à François D’Haene !

Que représente la vanlife pour toi ? 

Pour moi elle a 2 représentations très distinctes… 

– Soit je m’en sers lors de mes entraînements et aventures. Dans ce cas c’est plus une base de vie, j’y dors, je me réchauffe, je mange, j’y trouve plus que tout le confort nécessaire et cela me permet de sécuriser les choses. C’est une sorte de petit cocon où je récupère avant de retourner dans la montagne. 

– Soit mon utilisation est plus familiale. Là, nous partons à l’aventure à 5 en famille. Le temps s’écoule différemment, je prends le temps de jouer, préparer à manger, lire des livres, observer la nature, choisir des spots qui font rêver les enfants et qui leur permettent de jouer sans danger… C’est un moment de détente et de relaxation au grand air…

Ton petit plaisir en van ?

Se décider d’aller dormir en famille au dernier moment… préparer 3-4 affaires, quelques jeux, un peu de bouffe et partir à l’aventure… Même si quelques fois c’est juste à côté de la maison. La proximité entre nous n’est pas la même ni le contact avec la nature…

L’endroit que tu as adoré explorer en van aménagé ?

Le Mercantour à la basse saison… C’est un superbe souvenir entre les moments passés, les paysages et aussi car c’était un de mes premiers voyages en van !

L’endroit que tu rêves d’explorer en van aménagé ?

Je ne connais pas du tout les pays nordiques et cela me titille de plus en plus…. Je n’ai qu’une crainte : les moustiques !

Ta recette préférée à réaliser dans le van ?

Ce que nous préférons c’est trouver un endroit reculé et calme, faire un petit feu, faire griller quelques légumes ou un peu de viande et utiliser la cuisine du van pour faire un accompagnement ou préparer tout cela… À 5 dans le van nous aimons beaucoup être dehors car cela devient vite la cohue ! Les petits déjeuners quand il fait un peu froid dehors avec la buée sur les vitres sont aussi des moments privilégiés que nous aimons beaucoup….

Merci François pour tes réponses à nos questions ! N’hésitez pas à aller checker ses réseaux (Instagram, Facebook) pour suivre ses prochaines aventures !

Découvrez tous les athlètes de la Blackteam sur notre page athlètes.

Crédit photo : Damien Rosso

16 avril 2021